opticien franchise ou indépendant
Franchise
 Publié le 23.03.2022

Lorsque l’envie de posséder son propre magasin d’optique arrive, une question survient : faut-il opter pour un magasin franchisé ou pour un magasin indépendant ? 

Représentant du réseau de franchise d’optique EYES, nous allons tenter de répondre à cette question dans cet article. Dans un premier temps, nous allons bien redéfinir les différences entre un magasin franchisé et un magasin indépendant, puis d’après votre situation personnelle, nous vous apporterons quelques pistes de réflexion. 
 

Quelle est la différence entre un magasin d’optique franchisé et un magasin d’optique indépendant ?

 
Une personne qui ouvre un magasin d’optique sous franchise est un entrepreneur indépendant. Cependant, ce dernier a la particularité de faire partie d’un réseau de franchisé qui lui apporte certains avantages. 

A l’inverse, un entrepreneur qui ouvre un magasin d’optique indépendant est totalement libre dans la gestion de son point de vente puisqu’il ne fait partie d’aucun réseau. En revanche, ce dernier ne bénéficie d’aucun soutien et doit gérer seul la gestion et la communication de son magasin.

Ouvrir un magasin d’optique sous un contrat de franchise nécessite un engagement financier plus important car il faut payer un droit d’entrée pour rejoindre le réseau. Le versement de royalties est aussi à prévoir. Néanmoins la franchise, bien que de prime abord plus coûteuse, apporte un développement commercial plus rapide et plus fiable

Vous doutez que la franchise puisse être un accélérateur ? Découvrez pourquoi les opticiens sous enseigne réussissent mieux que les opticiens indépendants : lire l’article

Création d’un magasin d’optique : franchisé ou indépendant ? 


Une personne qui décide de se lancer en tant qu’indépendant non-franchisé ne va pouvoir compter que sur lui-même de A à Z. A son lancement, cette personne va devoir : 
  • négocier le financement de son projet avec les banques ;
  • trouver ses fournisseurs (et certainement re négocier) ;
  • trouver l’emplacement idéal pour son point de vente ;
  • établir un business plan et une stratégie commerciale pour son point de vente ;
  • Assumer tous les frais liés à sa communication ;
  • Etc.
Pour une personne qui a déjà de l’expérience dans ce domaine, il n’y a là rien d’insurmontable. Mais pour une personne qui ouvre son premier magasin d’optique, toutes ces tâches peuvent être fastidieuses. 

À l’inverse, un opticien franchisé profite de la transmission du savoir-faire  de son franchiseur. Ce dernier l'accompagne sur tous les points clés de la création de son magasin d’optique. 

Les réseaux de franchise accompagnent généralement leurs franchisés A à Z. Ils proposent aussi des formations pour mettre à jour leurs compétences en matière de vente et de gestion. 

Certains franchiseurs accompagnent aussi les franchisés dans la recherche et l’acquisition du point de vente ou encore dans l'obtention du financement. 
 

Franchise ou indépendance, que choisir ?

 
Nous l’avouons, la réponse n’est pas simple. 

La franchise peut être vue d’un mauvais œil car elle soumet l’opticien à un certain nombre de règles et certains pointent même  du doigt un manque de liberté trop pesant. Pourtant, s’il est choisi correctement, le franchiseur est un réel moteur de développement commercial, plus rapide et plus fiable qu’un magasin indépendant. 

D’après notre expérience, la réponse à cette question dépend donc de la situation de l’opticien qui souhaite ouvrir son premier magasin :
  • a-t-il des compétences en marketing et en communication ?
  • a-t-il des compétences en gestion ?
  • a-t-il des compétences de négociateur pour traiter avec les banques, les fournisseurs et le bailleur de son local ?
  • et plus simplement, se sent-il capable de gérer tous les aspects de son projet seul ?
Si vous avez répondu non à plusieurs de ces questions, probablement que le modèle de la franchise vous sera plus adapté. Il ne vous reste qu’à trouver le franchiseur idéal. A ce sujet, vous pouvez consulter notre article “Franchise optique : comment choisir son franchiseur ?”. 

S’il reste des questions auxquelles nous n’avons pas répondu, n’hésitez pas à nous contacter. Pour aller plus loin, vous pouvez consulter les contenus gratuits et téléchargeables sur la franchise d’optique ou vous inscrire à l’un de nos webinaires.
 

Posté par Michel Abitbol

Michel Abitbol expérimente et crée la business intelligence pour le commerce optique.
 

Optique : les 10 commandements pour réussir son implantation

 

À propos de l'auteur

Co-fondateur de l'enseigne EYES en 2008, M. Michel Abitbol impulse le marketing et la publicité au sein du réseau des opticiens EYES. Pendant près de 20 ans, il a dirigé plusieurs magasins d'optique indépendants et sous enseigne. Inspiré par les stratégies des grandes marques de distribution spécialisée, telles Sephora ou Apple Store, il déploie des formations spécifiques et le concept innovant des opticiens en licence de marques EYES.

EYES : une licence complète pour devenir un opticien phygital !

EYES vous propose une licence complète et clés-en-mains pour vendre des lunettes aux amateurs de mode de -35 ans, à la fois en magasin physique mais aussi en e-boutique sur le web, avec des outils de communication performants, des marques griffées attractives et votre propre marque distributeur EYES.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
EYES
111 Avenue Victor Hugo, 75116 Paris 
RCS Paris 524 929 445
© EYES ou Agence Web Quomodo 2021

Parlez-nous de votre projet

Parlez-nous de votre projet
Contactez-nous au 0826 388 700 ou remplissez le formulaire ci-dessous. Michel, Business Coach et co-créateur de la licence de marque optique EYES.